BILAN

Voilà un peu plus d’un an que la chaîne Mardi Noir a vu le jour. Format vidéo pour aborder la psychanalyse et surtout, en premier lieu, me faire kiffer. Assumer enfin ma part de meuf qui veut se mettre en scène et être vue, voire reconnue. Et puis les mois passant, j’ai commencé à analyser ce que pouvait apporter cette chaîne YouTube dans le paysage des nombreuses vidéos postées chaque jour.

mardinoir

Lolilol un selfie

Il me semble, mais peut-être que je me trompe, que la communauté de la chaîne ne s’est pas rassemblé autour de moi (même si j’en rêve doucement le soir en m’endormant… je me dis y’a trop d’gens qui t’aiment *air connu*), peut-être parce que je délivre mon narcissisme à chaque vidéo, je ne m’en cache pas, j’adore ça. Dès lors, le narcissisme évacué « ouais ok elle se kiffe, on a compris », j’ai eu la sensation que d’une communauté on virait tous ensemble vers quelque chose qui relève plus de l’affinité. L’affinité pour certains avec une pratique, une discipline, la psychanalyse et pour d’autres (ceux et celles qui ni ne l’étudient ni ne l’exercent) une affinité avec le manque. Je m’explique.

En général, cela est formulé par « j’aime ton honnêteté », ou « ton naturel » ou « le fait que tu sois toi-même ». Je le formulerai autrement,  pour tenter de saisir ce qui se joue sur ce chemin qui s’élargit de jour en jour (tout lien avec la taille d’une bite en pleine forme est à la responsabilité de celui/celle qui fait ce lien). Je suis manquante, comme tout le monde. Et je tente de faire de l’embrouille que provoque ce manque… un jeu, une blague, un apprentissage. C’est pourquoi on ne trouve pas, sur Mardi Noir, de techniques, de conseils, pour se sortir de la merde, pour échapper au malaise culturel dans lequel on baigne, parce que tel truc n’est pas raccord avec notre désir ou notre pulsion. On ne trouve pas non plus une méthode méditative pour accepter cet état de fait. Non. En revanche, on s’autorise à rager et à s’encourager. A être ambivalent, à avoir des pensées obscures, à dédramatiser et à se responsabiliser.

Etre compliqué(e)(s) et ne surtout pas devenir simple, imperfections et transgressions for ever ! Toujours dans les limites de la Loi… Toi-même tu sais 😉

Le bilan c’est surtout MERCI à vous !

7 commentaires

  1. Coucou Manu, avant toute chose j’ai vraiment envie de te remercier pour les vidéos que tu partages sur youtube. C’est très intéressant et ça m’a permis de comprendre pas mal de choses dans mon bordel 😉 Je suis curieuse de lire ce que tu vas écrire ici, j’espère me marrer autant que sur ta chaine ! Longue vie à Métamardinoir !

  2. Je me disais exactement la même chose : je ne suis pas « lisse », un peu bizarre, bien bien torturée voire même carrément perchée des fois et bah….fuck la société ! Marre d essayer de rentrer dans le moule, je reste telle que je suis ! Bon, le problème c’est qu’il m’a fallut attendre d avoir 40 piges pour comprendre ça….et donc, je ne suis plus aussi  » fraîche » que toi devant tes L1 ! Peu importe, je te garde ds ma  » new life » j ai trop besoin de ma petite dose de psychanalyse and co ! À+ 😉

  3. Je t’aime Manue.
    J’ai le même nom de famille que toi, ce qui me fait dire que j’aurai tant aimé t’avoir comme sœur… Merci d’exister ma poule tu nous décomplexe de tout, tu es vivante, tu es sensible, intelligente, dérangeante comme un soleil au zénith (tu vois l’image), et ce qui ne gâche rien tu es sexy de ouf.

  4. Bonjour Manu,
    Merci pour tes vidéos qui m’ont permis d’aborder de façon ludique et sans mal de crâne quelques bribes de psychanalyse. J’espère qu’il y en aura d’autres: je regarde pas souvent ce genre de chaines parce que ma capacité d’attention est plutôt réduite, mais tu abordes des sujets intéressants et sur lesquels se pencher dans notre quotidien, et dans un tel fouillis créatif que s’en est génial. Bref, merci et continue autant que tu le voudras, c’est franchement positif 😀
    Bon courage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *